Sétif-Actu

Sétif-Actu

Premier trimestre 2014, faible pluviométrie

Les quatre premiers mois de l'année 2014 sont marqués par un manque de précipitation de la pluie indispensable tant aux cultures agricoles qu'à la reconstitution des réserves d'eau potable.

 

Sur l'ensemble du territoire de la wilaya de Sétif, ce manque de pluie se fait sentir surtout sur les céréales, les fourrages, les cultures maraîchères et l'élevage (ovin, bovin, caprin et apiculture).

 

Les effets de cette sécheresse sont aussi perceptibles au niveau des barrages, puits d'eau potable et d'irrigation. L'absence de chute de neige a accentué le phénomène ; certains puits sont dors et déjà presque à sec.

 

Cette situation, si elle se prolonge, risque un grand manque d'eau potable durant la période estivale et celle qui va suivre. D'où la nécessité d'une utilisation rationnelle des réserves d'eau disponibles afin de diminuer les effets de la sécheresse.

 

Auteur : Rachid Sebbah



25/04/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres