Sétif-Actu

Sétif-Actu

Journée du chahid commémorée à Draa kébila

 

Pour la première fois, le 18 février 2013, au niveau de la bibliothèque municipale, les autorités et la société civile de Draa Kébila ont commémoré la journée du chahid.

 

Ont participé à ce recueillement des veuves de chouhada, des moudjahidines, des enfants de chouhada, des élèves des établissements scolaires et de nombreux invités.Ce fût l'occasion pour l'ensemble des participants de se recueillir à la mémoire des chouhada tombés aux champs d'honneur lors de la guerre de libération nationale.

 

Après avoir entendu l'hymne national interprété par des élèves d'établissements scolaires de la localité, le président de l'assemblée populaire communale a prononcée une allocation dans laquelle il a surtout rappelé à l'assistance que nous sommes tous redevables vis-à-vis de nos chouhada qui ont libéré le pays pour nous permettre de vivre indépendants.

 

Les chouhada ont payé le plus lourd tribu pour que l'Algérie recouvre son indépendance et se consacre au développement économique et social. Leurs veuves et leurs enfants n'ont pas été épargnés par les forces coloniales ; nombreux sont ceux et celles qui ont été emprisonnés et soumis à la torture atroce et inhumaine.

 

Cinquante après la fin de la guerre, le peuple algérien se rappelle encore les évènements qu'il n'oubliera jamais. La consécration de la journée du 18 février de chaque année à la mémoire des chouhada permet aux différentes générations de se rencontrer et de se rappeler les actes glorieux de nos valeureux martyrs qui, avec leur sang, ont écrit l'histoire et projeté l'avenir de l'Algérie.

 

Un riche programme culturel préparé et présenté aux participants a suscité des applaudissements de l'assistance ; des larmes ont coulé de leurs yeux de certains d'entre eux très sensibles.

 

Enfin, ce genre d'évènements est une preuve que les générations d'aujourd'hui sont reconnaissantes envers les chouhada, les moudjahidine et tous ceux qui ont contribué au recouvrement de l'indépendance. Nul n'est prêt à oublier l'atrocité des actes de guerre subis pendant plus de sept ans et tous ensemble nous devons construire l'Algérie libre, indépendante et prospère pour laquelle nos chouhada ont versé leur sang.

 

Auteur : Rachid Sebbah



***



20/02/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres